Le calendrier, une belle invention

Toutes les fois que l’on a besoin d’être fixé sur une date ou un jour en particulier, on se précipite pour consulter un calendrier, que celui-ci soit sur un support écrit ou encore électronique. Mais que savons-nous réellement des calendriers ?

Le calendrier : on s’en sert tous les jours mais qu’est-ce que c’est au juste ?

Heureusement que le calendrier a été inventé, sinon comment nous pourrions-nous nous repérer dans le temps et dans l’espace ? En effet, depuis que le calendrier existe, le système temporel utilisé par l’homme se base sur les jours, les semaines, les mois ou encore les années. C’est à partir de ce système de repérage que s’organise donc la vie de n’importe quel individu sur terre. Celui-ci se basera donc sur le mouvement des astres dont particulièrement la lune et le soleil. Quoi qu’il en soit, c’est souvent la manière de gérer le temps qui change selon les types de calendrier, mais les principes restent sensiblement les mêmes. Pour ce qui est du calendrier Grégorien que nous utilisons, c’est la révolution de la Terre autour du soleil qui déterminera le nombre de jours ou de semaines qui vont composer le calendrier chaque année. Plus précisément le temps nécessaire à la planète bleue pour faire le tour du soleil. On appellera cette période l’année tropique. C’est généralement 365,2422 jours, sauf pour les années bissextiles. Pour le calendrier 2012 par exemple qui comptera une journée de plus il y aura 366 jours dans l’année, avec un de plus au mois de février, sinon 365 pour le calendrier 2013 ? Par ailleurs, c’est avec les calendriers aussi que l’on arrive à déterminer les quatre saisons que l’on délimitera à l’aide des solstices d’été et d’hiver, ainsi que les équinoxes de printemps et d’automne.

Quels sont les différents types de calendriers ?

Il existe différents types de calendriers utilisés dans le monde et nous allons nous attarder avant tout sur le Grégorien, qui est tout simplement le système de repérage temporel utilisé par la majorité des habitants sur terre, depuis le 16e siècle. Également appelé calendrier chrétien, civil ou encore occidental, le Grégorien comme son nom l’indique a été introduit en février 1582 par le pape Grégoire XIII, en remplacement du calendrier Julien. En effet, il semblerait que celui-ci comptait une journée de plus, tous les 128 ans et le Grégorien se propose alors de corriger le Julien en se réalignant avec les équinoxes. C’est un calendrier solaire entièrement basé sur le mouvement de la Terre autour du soleil. Les 365 jours sont alors divisés en douze mois qui sont partagés en semaines et en jours. Tout comme le grégorien, le calendrier égyptien aussi se subdivise aussi en douze mois, avec trente jours chacun, sauf que celui-ci ne compte pas d’années bissextiles. Venant de la civilisation de la Mésoamérique, le calendrier Haab tire son origine de celui utilisé par les Mayas, qui n’oublions pas est à la base de prédication de la fin du monde pour 2012. Très différent du Grégorien, cet almanach ne compte que 360 jours, qui sont divisés en 18 périodes, comptant 20 jours chacune.